visite(s)

LE PETIT TRAIN
Poème de Jean Mie, de l'Académie de la poésie des Poètes français.
 
Amis, je vous dis qu'il m'amuse
Ce bel Amour de petit train,
Mais de sa vieillesse on abuse
Quand l'affluence bat son plein.
 
Les voitures sont de seconde
On est debout plutôt qu'assis;
Il faut donc voir les gens du monde
Si dédaigneux et si ravis !
 
Mais il faut voir les jeunes couples
Rire et papoter à l'avant
Gaîment offrir leurs lignes souples
Et leurs chevelures au vent !
 
Il fait l'école buissonnière
Notre "petit" train maladroit
Et nous lançant de la poussière
Au lieu de s'en aller tout droit
 
Au bruit qu'il fait pendant qu'il rampe
"Je n'en peux plus, je n'en peux plus"
Un paysan parfois se campe
Et songe à des rêves perdus !
 
Vers la ville, de la campagne
Toujours il me met en retard,
Narguant ma colère que gagne
Le cri nasillard d'un canard.....
 
Bientôt je me surprends à rire
Comme les autres voyageurs,
Après tout n'ai je pas vu pire
De tant d'originales meurs ?
 
C'est une belle radonnée
D'Angoulême à Confolens
Que ce Teuf-teuf nous a donnée 
A travers, bois, taillis et champs !
 
Le petit train et sa romance
Du paysage ont disparu
O souvenirs de mon enfance
Témoins d'un passé disparu !
 
La gare "Chez Penot" repose
Dans la grange de mon voisin
En effet il en fit sa chose;
J'en ressentis tant de chagrin !
 
Lorsque en TGV, je rallie
Mon doux pays, si plein d'entrain
Je repense avec nostalgie
Au vénérable petit train !
 
A Champeniers, le 25 février 2005, est inaugurée une fresque,représentant le petit train.
Cette fresque est peinte par Caroline FONBARON et Jean-François GOUMARD sur un batiment communal jouxtant l'ancienne gare.
Monsieur Jean MIE, est présent, car il connait bien "Chez Penot", enfant, il y prenait le "Petit Mairat"